Dendrochronologie : le principe de réplication

Selon ce principe, on peut maximiser le signal environnemental étudié (climat, géomorphologie, sismologie…) et minimiser le bruit contenu dans la série dendrochronologique afin de multiplier les échantillons sur chaque arbre (multiplication des rayons) et dans chaque site.

Replication copy

  • Prélever plusieurs rayons par arbre permet de limiter la variabilité “intra-arbre” : on élimine ainsi la proportion de signal particulière à chaque arbre !
  • Prélever plusieurs arbres dans chaque site (ainsi que plusieurs sites au sein d’une même région) permet d’assurer que la quantité de bruit est minimisée.
  • Une seule règle à retenir : optimiser votre échantillonnage, plus c’est toujours mieux !!!