Dendrochronologie : les facteurs limitants

Relation cernes-climat

Principes physiologiques de la relation cernes-climat

Selon le principe des facteurs limitants, les processus qui biologiques qui se déroulent à l’intérieur d’un végétal sont contraints par une variable environnementale principale considérée comme limitante pour la croissance. Les précipitations, sont souvent, par exemple, le facteur limitant pour la croissance des plantes en milieu aride ou semi-aride. Dans ces régions, la croissance des arbres ne peut pas dépasser ce qui est “autorisé” par le total pluviométrique. La largeur des cernes (c’est-à-dire le volume de bois formé) est donc fonction du total pluviométrique. Aux hautes latitudes, ce sont les températures et non les précipitations qui contrôlent la croissance. Des facteurs non-climatiques peuvent aggraver l’impact du facteur limitant : en zone semi-aride, les faibles précipitations sont souvent associées à des sols sableux à forts pouvoir drainant et à capacité de stockage réduite.

Le modèle “low precip – high temp”

modellow

Le modèle “high precip – low temp”

modelhigh